J’espère ne pas me mettre à dos la ligue de protection des animaux, mais j’affectionne particulièrement la présence d’un poisson rouge dans un intérieur.

Petits clapotis et rouge ondoyant dans la clarté de l’eau, c’est simple et beau.
Cela fascine les jeunes enfants, amuse et responsabilise les plus grands, et apportent de la sérénité aux parents.

J’avais déjà évoqué le travail de Constance Guisset autour de son poétique Duplex animalier, où cohabitent de façon singulière oiseaux et poissons rouge.

Les designers planchent donc aussi sur la vie aquatique et s’affranchissent du bocal, pour proposer des aquariums humoristiques ou s’inspirant de la vie urbaine… comme le Fish Hotel d’Umbra, ou la baleine Giona de Skitsch.

 

Ou encore le Glasscape, de l’agence de design new-yorkaise Aruliden, un bocal paysagé en verre soufflé, primé par le Red Dot design Award l’an passé.