A la manière de la petite robe noire (un incontournable des dressings féminins), la petite console noire est en passe de devenir la star de nos entrées, ou à défaut une figure de style du design.

Fanfan console coiffeuse de Violaine d'Harcourt - Les Cadets

Fonctionnelle avec miroir et petit vide poche, ce meuble d’un faible encombrement marque avec style et élégance une entrée.

J’aime particulièrement deux nouveaux modèles, repérés à Maison&Objet : Fanfan de Violaine d’Harcourt et Par Ici de Thierry Bataille.

Fanfan, à mi-chemin entre la coiffeuse et la console, est étroite et mobile. Simplement posée contre un mur, elle s’adapte à des espaces plus ou moins restreints. Le grand miroir, accompagné d’une tablette, correspond à une position assise (coiffeuse), tandis que le petit miroir, avec son look de rétroviseur, est adapté à la position debout et s’incline en tout sens grâce à une rotule métallique, pour capter votre regard avant de sortir.

A la question « pourquoi Fanfan ? », Violaine d’Harcourt évoque la finesse des pattes de ce meuble, qui lui rappelait celles de Bambi lorsqu’il essaye de se mettre debout (faon -> fanfan !) et l’envie de lui conférer le charisme de l’intrépide Fanfan la Tulipe.

console coiffeuse Fanfan Violaine d'Harcourt Les Cadets zoom

La créatrice de Fanfan, Violaine d’Harcourt, fait partie du jeune collectif de designers Les Cadets. Avec ses quatre comparses (dont notamment Anna Leymergie), Les Cadets cherchent à créer des objets capables de « fleurir » notre quotidien, entre progrès et fondamentaux : « Notre objectif n’est pas de bouleverser la société mais de l’accompagner dans une période maussade, comme une «médecine douce», un «Design Doux» ». Une volonté qui résonne et séduit puisque la console Fanfan a obtenu la semaine dernière le prix du public du Rado Star Prize, dans le cadre de la Paris Design Week.

Mon deuxième coup de coeur est pour la petite console noire Par Ici, du designer belge Thierry Bataille : une console éco-conçue au design élégant, entre la sucette gourmande et le miroir art-déco.

console par ici thierry bataille

Thierry Bataille a choisi de créer sa petite entreprise et travaille en auto-édition, avec son propre atelier de fabrication. Ces créations, en MDF, sont conçues comme un jeu de construction, avec des pièces qui s’emboitent simplement (ni clou, ni vis !) et dont la découpe a été ingénieusement réfléchie pour utiliser le moins de matière possible.

Ainsi, la console Par ici est conçue de manière à avoir l’ensemble de ses composants en une seule et unique pièce. Vient seulement s’ajouter un miroir en Plexi sécurisé qui coulisse à l’intérieur.

Thierry Bataille Designer - Console Par Ici - Photo MademoiselleDeco.com

L’éco-conception de cette console permet au créateur de proposer Par Ici à un prix public tout-à-fait raisonnable (170€).

Alors, conquis par la petite console noire ?