Le blog déco de Mademoiselle... Idées et tendances décoration pour un intérieur en couleur !

Design à Nantes #2 : Drugeot Labo

Je vous avais parlé il y quelques semaines du projet « Design à Nantes : portraits de créateurs », je poursuis aujourd’hui la série avec une rencontre avec Pierre Rochepeau, designer de Drugeot Labo.

Pierre Rochepeau - Designer Drugeot LaboImplanté à Segré, dans la campagne entre Angers et Laval, Drugeot Labo est le fruit d’une longue histoire locale… De famille d’abord, puisque l’entreprise s’appuie sur le savoir-faire de tonnelier et d’ébéniste des générations précédentes. Spécialisée depuis 1969 dans la fabrication de meubles d’appoint de style, l’entreprise Drugeot est reprise en 2000, par deux des frères, Matthieu et Pierre Rochepeau, avec la volonté de continuer à faire vivre cette passion pour le travail du bois.

Rapidement, l’envie de dépoussiérer les classiques, d’explorer de nouveaux territoires et d’aborder le bois sous un regard neuf, les poussent à créer en 2008, en complément de la collection classique, la marque Drugeot Labo.

Pierre travaille alors à l’élaboration d’une collection inédite de pièces de mobilier design, qu’il qualifie de « collection plaisir », qui sera lancée sur le salon londonien 100% design et sur Maison&Objet, avec notamment la bibliothèque Kao qui deviendra leur pièce emblématique.

Bibliothèque asymétrique KAO Drugeot Labo

La bibliothèque Kao résume toute l’essence de la marque Drugeot Labo : le savoir-faire du bois bien-entendu, mais surtout une volonté de créer des pièces marquantes, de casser les codes avec des créations déstructurées. Un mobilier créatif et à vocation fonctionnelle.

Meubles d’appoint inspirés

Etagères, bibliothèques, tables basses, miroirs… les collections de Pierre Rochepeau et de Drugeot Labo ont la particularité de n’être composées que de meubles d’appoint : « le meuble d’appoint est stimulant : il ne s’agit pas seulement de se meubler, mais aussi de décorer. Aussi si la vocation de mon meuble est d’abord fonctionnelle, j’accepte de perdre en fonctionnalité si je gagne en déco ».

Bibliothèque Bric à Brac Drugeot Labo

Détail de la bibiothèque Bric à Brac - Drugeot Labo

Bibliothèque design Equilibriste et Glycine Drugeot Labo

Jeu d’équilibre, sculpture, les bibliothèques Equilibriste et Glycine résument l’esprit Drugeot Labo : un mobilier design et pratique

Drugeot Labo - Vestiaire Empil

Vestiaire Empil, un audacieux empilement de rangements ponctué de couleurs.

Les bibliothèques Bric à brac, Equilibriste et Glycine ou encore le vestiaire Empil en sont une parfaite illustration : asymétrique, ces meubles s’apparentent à des sculptures, et créent un décor inspiré tout en conservant leur fonctionnalité.

L’amour du bois

Le bureau Rebelle est également un condensé de l’esprit de la marque et une prouesse d’ébénisterie. Cette pièce d’exception, qui a notamment été choisie par un architecte vivant à San Francisco, fait la fierté des ébénistes de l’atelier.

Bureau design Rebelle Drugeot Labo

Bureau Rebelle, en chêne massif échevelé et pieds en marbre

Travaillant sur des essences de bois locales, provenant de forêts vendéennes, les créations de Drugeot Labo mettent en valeur la noblesse de la matière, généralement simplement huilée, pour laisser paraître le veinage du bois : « J’aborde la couleur avec mesure, pour réveiller un meuble, l’équilibrer, lui donner du peps ».

Inspiré et nourri d’art contemporain, de créateurs japonais, de nature et d’air du temps, Pierre Rochepeau dessine chaque année une nouvelle collection de mobilier et collabore désormais avec des designers invités : Hervé Langlais, Franck Divay, Elomax…. « Travailler avec des designers nous permet de renforcer l’aspect design d’un meuble, ils apportent une approche plus subtile de l’objet ».

Etagere Pliage - design Hervé Langlais pour Drugeot Labo

Les étagères Pliage, une création d’Hervé Langlais pour Drugeot Labo.

Aujourd’hui Drugeot Labo est une PME d’une vingtaine de salariés, pour la plupart à la fabrication (découpe, assemblage, finition). Le bois provient de Vendée et les vernis de la région nantaise, assurant une fabrication 100% française.

Le catalogue comprend une cinquantaine de créations, enrichie chaque année d’une nouvelle collection, présentée en janvier sur Maison&Objet. Cette année, parmi les nouveautés, la création d’une ligne d’accessoires de décoration et le très beau Miroir console.

Patères design Baleine - Franck Divay pour Drugeot Labo

Forme douce et galbée, les patères sont une création de Franck Divay pour Drugeot Labo, toujours en chêne massif, réhaussé de couleur.

BLOCKS boites à bijoux design Elomax pour Drugeot Labo

Vide-poche, boîte à bijoux, miroir d’appoint, les boîtes Blocks sont une création de l’Agence Elomax et complètent la nouvelle collection d’accessoires de Drugeot Labo.

Miroir console Drugeot Labo

Miroir console, une nouvelle création de Hervé Langlais pour Drugeot Labo, toute en finesse et équilibre.

Pour découvrir toute la collection de mobilier design et asymétrique et d’accessoires : Drugeot Labo.

(Merci à Pierre Rochepeau et à Marine Jean pour leur accueil et la visite privilégiée des Ateliers du Drugeot et Drugeot Labo).

By |24 juin 2014|Design à Nantes|5 Comments

Design à Nantes #1 : Tabisso

J’inaugure aujourd’hui  la série « Design à Nantes : portraits de créateurs » par une première rencontre (d’une longue série j’espère) avec Sébastien Maître, co-fondateur de Tabisso, une jeune maison d’édition de mobilier professionnel, installée au coeur de la Ville-Port de Saint-Nazaire.

Sébastien Maître - Tabisso - ©MademoiselleDeco

La génèse de Tabisso

Tabisso a été créée en 2010 par un couple de trentenaires, Caroline Richard et Sébastien Maître, à leur retour d’une période de coopération en Afrique du Sud, durant laquelle Caroline a mené des actions d’alphabétisation auprès d’enfants dans un township d’Alexandra. Riches de cette expérience, ils rentrent en France avec la volonté de travailler ensemble et l’idée de créer une ligne de mobilier ludique qui s’appuie sur les lettres de l’alphabet. Ils nomment leur projet Tabisso, adaptation de Thabisso, prénom d’un petit garçon espiègle avec lequel ils se sont liés.

Caroline, nantaise et titulaire d’un master en restauration d’art, Sébastien, suisse et ingénieur mécanique, choisissent de s’installer à Saint-Nazaire pour la proximité de la mer, la qualité de vie, l’ouverture sur le monde et la densité du tissu industriel « énergisante ».

Leur complémentarité artistique / industrielle leur permettra de mettre au point en quelques mois leur première et vaste collection, Typographia, constituée de 36 pièces : 26 lettres et 10 chiffres.

Tabisso - fauteuils Typographia

Typographia

Pour créer cette collection, Caroline Richard élabore leur propre typographie et décline chaque lettre autour d’une même structure galbée et généreusement rembourrée. Sébastien Maître se charge de la réalisation des prototypes.

Eco-conçue, leur collection Typographia s’appuie sur les savoir-faire des artisans locaux et notamment des sous-traitants des chantiers de l’Atlantique. Ainsi, toutes les pièces sont fabriquées en local (faisant intervenir jusqu’à une dizaine d’entreprises différentes) et l’assemblage est réalisé par Sébastien dans leur atelier/bureau de Saint-Nazaire.

Tabisso - lampes typographia

Cette collection Typographia sera ensuite très rapidement enrichie par des signes de ponctuation lumineux qui complètent la singularité de la collection, permettant ainsi de reconstituer des phrases, citations ou exclamations sous forme de mobilier.

Tabisso Typographia - Fauteuils Yes !

 

Particulièrement appréciés pour aménager les halls d’accueil d’entreprises et d’agences de communication, les fauteuils Typographia sont même pressentis pour les futurs locaux de Google et YouTube.

Tabisso - Fauteuils Typographia - Wickes

 

Unita et Typographia Kids

Pour offrir un complément de collection plus sobre à Typographia, Sébastien et Caroline mettent ensuite au point Unita, une collection qui reprend les lignes et le galbe de la première collection sur des formes d’assises plus classiques. 

Tabisso - Mobilier Unita

Cette collection élégante est notamment choisie pour l’Hôtel du Continent réaménagé par Christian Lacroix.

Pouf Unita Tabisso dans une chambre de l'Hôtel Continent par Christian Lacroix.

Quelques mois après, et  « pour aller jusqu’au bout de l’idée initiale », ils déclinent Typographia pour les enfants via la collection de chaises qui reprennent les lettres de l’alphabet : Typographia Kids.

Tabisso - chaises alphabet Typographia Kids

Ciel! et Noé Duchaufour Lawrance 

En 2012, Tabisso est appelé à la rescousse, par un partenaire agenceur nazairien, pour la fabrication du mobilier destiné au Ciel de Paris, le restaurant panoramique de la Tour Montparnasse. Ils collaborent alors avec Noé Duchaufour Lawrance, qui a réaménagé l’espace et dessiné les fauteuils, tabourets-hauts et tables qui meubleront cet espace d’exception, voulu par le designer « hors du temps, où le bien-être des sens s’érige en maître mot ».

Ciel de Paris par Noe Duchaufour-Lawrance - photo Vincent Leroux

Ciel de Paris par Noe Duchaufour-Lawrance - photo Vincent Leroux

« Noé arrive à condenser beaucoup de choses dans un produit, cette idée de narration à travers l’objet nous est très proche », souligne Sébastien Maître.

En phase avec les valeurs du designer, il lui propose alors de transposer l’ambiance de ce lieu vers d’autres sphères, en éditant plus largement cette ligne exclusive d’assise pour l’hôtellerie et les bureaux. Tabisso retravaille alors avec Noé pour affiner la coque du fauteuil initial et décliner le piètement selon les usages, du fauteuil lounge au pietement et à l’assise en chêne naturel, au fauteuil collaborateur à roulettes.

Collection Ciel ! - Fauteuils Tabisso par Noé Duchaufour Lawrance

Cette collaboration riche d’échanges et mue par une importante exigence en terme de qualité de finition, leur permet un «  bond technique », notamment avec le double galbe du dossier, permis par une technologie innovante de découpe du bois, jusqu’alors inutilisée en France.

Officiellement lancée en janvier dernier dans le cadre de Maison&Objet et saluée par la presse, la collection Ciel! se décline en 5 finitions de coque d’assises, 5 piètements et des dizaines de finitions de tissu, soit des centaines de combinaisons possibles, avec chacune une identité forte, du fauteuil cocon vintage scandinave pour la version en chêne, au fauteuil futuriste de la version tulipe en abs blanc…

Fauteuils Ciel ! Tabisso Noe Duchaufour-Lawrance

Tabisso next

Pour Sébastien Maître, la valeur de Tabisso se situe dans leur ancrage local qui permet flexibilité et proximité de fabrication, dans la modularité de leurs collections, personnalisables (presque) à l’infini et leur volonté de promouvoir le design et le confort dans les espaces de travail et lieux publics.

Aujourd’hui, après seulement 4 ans d’existence, Tabisso est une jeune société à l’équilibre, récemment rejointe par Clémence pour promouvoir la marque, notamment auprès de prescripteurs architectes et décorateurs.

Tabisso fourmille de projets et ambitionne de « s’ancrer dans le paysage du mobilier tertiaire », aux côtés des grandes marques italiennes ou françaises, comme MDF Italia ou Ligne Roset.

Portée par cette heureuse et fructueuse collaboration avec Noé Duchaufour Lawrance, Tabisso prépare avec le designer un agrandissement de la collection Ciel ! pour la prochaine saison et réfléchit à reitérer ce type de collaboration avec d’autres jeunes designers de talents, qui ont à cœur de promouvoir le design et le confort dans le tertiaire, que ce soit l’hôtellerie ou l’aménagement de bureaux.

Pour en savoir plus sur cette maison d’édition à suivre : www.tabisso.com

By |25 février 2014|Design à Nantes|3 Comments